Bonheur ou Horreur le changement d'heure ? partie 1

Bonheur ou Horreur le changement d'heure? Partie 1

Dans moins d'une semaine, nous aurons retardé nos montres . Cette démarche en place depuis 1974 pour à priori des économies d’énergie nous permets en hiver de nous rapprocher de l'heure solaire .

Une heure en moins sur l'horloge, une heure de plus à dormir dans la nuit de samedi à dimanche. A 3H il sera 2H .Environ 20 %  de la population est sensible à ce décalage d’heure ( surtout chez les  jeunes enfants et les personnes âgées)

 

En effet, ce décalage influence nos hormones ,essentiellement :

-le cortisol , hormone produite par surrénales, son pic est entre 6h et 8h le matin, elle transforme notamment le gras en sucre si stress…

- la mélatonine , hormone du sommeil produite par la glande pinéale épiphyse dont le pic a lieu la nuit entre 2 et 3 heures solaires .

 

Les pics de vigilance sont donc décalés ainsi que la température corporelle calée sur le soleil. Après un tel changement d’heure,

·         le cycle veille-sommeil se rétablit entre 2 et 4 jours

·         le cycle de la température entre 5 à 8 jours

·         le cycle du cortisol est perturbé entre 1 et 3 semaines 

9 symptômes des décalages liés au changement d’heure

Les symptômes les plus fréquents de ces décalages sont la difficulté à s’endormir le soir ou à se réveiller le matin , mais aussi 

·         de la fatigue

·         des troubles digestifs

·         des modifications de l’humeur

·         du stress,

·         de la démotivation

·         un manque de concentration

·         de la surmédicalisation

·         de l’absentéisme

·         des malaises avec augmentation d’accident cardiaque (plus 5% les jours qui suivent le changement d’heure)

 

8 solutions pratiques naturelles pour bien vivre le changement d’heure d’hiver

Je vous propose 8 solutions simples pour des matins et soirées d’hiver apaisés :

 

·         1/  Décaler l’heure du lever ,si possible, de 10 à 15 minutes durant la semaine précédente le changement d’heure: si l’on se lève à 7h, il s'agit de se lever à 6h45, puis 6h30 puis 6h15

·        2/  Se lever le jour J à l’heure habituelle sans bénéficier de l’heure supplémentaire , soit une heure avant le réveil que vous aurez programmé la veille. Dès le lendemain, on peut alors décaler par tranche de 15 minutes l’heure du lever pour la faire coïncider avec la nouvelle heure. Il est conseiller ensuite de se lever à heure fixe un certain temps pour resynchroniser l’horloge biologique plus facilement

·        3/ Synchroniser dès le dimanche les heures des repas sur la nouvelle heure ainsi que celles des activités éventuelles (courses, sport, loisirs, sieste…)

 

·         4/Consommer des protéines végétales ou animales au petit-déjeuner pour accompagner les processus de régulation corporelle et hormonale.

 

5/ Installer une nouvelle routine apaisante le soir dès le dimanche premier jour du changement d’heure, par exemple allumer une bougie, boire une tisane, porter son attention sur un sens spécifique chaque soir (pour activer du positif et chasser des sources d’appréhension dues à l’obscurité plus précoce )…ou tout autre idée . Un rituel du coucher dans une chambre bien aérée et à bonne température c’est un réveil reposé quasi assuré.

6/ Eviter la grasse matinée pour ne pas augmenter les effets du décalage, en vous levant vous profiterez au maximum de la lumière du jour. Ceci permettra à votre horloge biologique de s’habituer en douceur et votre moral sera au top !

7/ Privilégier l’élévation de la température le matin (douche chaude) et exercice physique en matinée (marche, vélo, trajets à pied…)

 8/ Favoriser l’abaissement de la température le soir (douche ou bain de pied tiède ou frais) pour faciliter le sommeil 

 

 

A suivre fin de semaine dans Bonheur ou Horreur le changement d'heure Partie 2  , d'autres astuces naturelles pour accompagner ce changement d'heure dans la durée.