· 

Hymne à la brosse à dent

 Je te change souvent

Et pourtant je t’utilise depuis longtemps

Grâce à toi le sourire email diamant

Il y a des jours où je ne fais pas semblant

 

Petite boule de poils

Ce jour tu es une étoile

Souvent cachée je te dévoile

Demain promis je te colle sur une toile

 

Bon d’accord en périple sur d’autres continents

Je te laisse de côté souvent

Et mes bouts de doigt patiemment

Adorent s’occuper de mes dents

 

Les quenottes pour croquer la vie

Elargir le rictus pour être sans bruit

Même si pour la colonie de bactéries

Quand tu t’avances elles s’enfuient 

Ton potentiel est immense

De voyage, médium, souple pas toujours l’évidence

De savoir te choisir sans guidance

Tu as une si grande importance

 

L’autre jour j’ai vu tu as rougi devant le balai

Peut être t’es tu dit qu’il avait plus d’attrait

Et pourtant sans grossir le trait

J’ai bien vu que tu te maquillais le portrait

 

Il est vrai que tu as un sacré complice

Le plus ou moins discret dentifrice

Blan ou tricolore, à l’odeur avec ou sans artifices

Souvent votre binôme est désigné d’office

 

Oh toi belle brosse à dent

Toi, si discrète , plus légère que le vent

J’aime t’utiliser même en chantant

 La bouche blanchie de mots moussant 

Je t’honore toi qui reste si souvent dans le noir

Dans la trousse, la pochette , dans le placard

Tu restes là sans faire d’histoires

Toujours parée matin, midi et soir

 

Toi si discrète

Aujourd’hui  ta fête

Pour être totalement honnête

Je te kiffe, tu es super chouette

 

Tes amies t’ont prévenue

Pour une deuxième vie tu es attendu

La baignoire demain tu mettras à nue

Quand tes poils seront tous distendus

 

Et promis belle étoile

Tes fragments que ta peinture étale en paillettes

Sur une œuvre de Quentin ou de Paulette

 

Lors de la fête des toiles, des poils sans scandales tu es et seras la vedette

Caroline NAVETTE Vivez votre essentiel 

Spéciale merci à Elise pour la belle impulsion inspiratrice